Image default
Economie

Aya Nakamura arrive dans Fortnite


La chanteuse sera la première artiste française à proposer une expérience interactive dans le célèbre jeu vidéo.

Même les «frenchies» s’y mettent. Après les célébrités américaines comme le rappeur Travis Scott ou la chanteuse Ariana Grande, c’est au tour d’Aya Nakamura d’investir le célèbre jeu Fortnite. Sa maison de disques, Warner Music France vient de signer un partenariat inédit avec Epic Games afin qu’elle participe au lancement des «Soundwave Series », un évènement qui verra se produire 5 artistes internationaux.

«Il s’agira de la première artiste française à proposer une expérience interactive unique de ce type dans Fortnite», indique la maison de disques dans un communiqué. Pour l’heure, Epic Games n’a pas encore communiqué la date ni les détails de l’événement virtuel.

Aya Nakamura certifiée disque de platine et rendue célèbre grâce à son tube Djadja, n’a sans doute pas été choisie au hasard. Elle touche avant tout un public jeune et sa notoriété dépasse largement les frontières hexagonales: il s’agit en effet de l’artiste féminine française la plus streamée en France et à l’international. En 2020, elle avait ainsi obtenu un disque de diamant à l’export. Et le magazine Forbes l’a élue en 2021 «artiste francophone de l’année».

Un joli coup pour Warner Music France. « Le gaming fait partie des nombreux axes de diversification et de développement sur lesquels Warner Music France travaille activement afin d’offrir à ses artistes un accompagnement toujours plus innovant », a déclaré Alain Veille, son nouveau président. Pour son artiste, c’est en tout cas un formidable coup de projecteur.

Multiplication des concerts virtuels

L’arrivée de Aya Nakamura dans Fortnite est un signe de plus dans la volonté de son créateur Epic Games de faire de son monde virtuel autre chose qu’un simple jeu vidéo. Avant la chanteuse française, d’autres artistes internationaux ont fait une apparition au sein de la plateforme. DJ Marshmello a ouvert la voie en 2019, avec un concert virtuel d’une dizaine de minutes, accompagné d’un «skin» (des vêtements virtuels pour l’avatar du joueur) et une «émote» (des pas de danse) à son image. Le rappeur Travis Scott a suivi en 2020, avec une performance suivie en direct par plus de 12 millions de personnes.

La superstar américaine Ariane Grande a été la dernière personnalité de la musique à se prêter à l’exercice du concert virtuel sur Fortnite. Sa représentation, ou du moins celle de son alter ego de pixels, a été diffusée à cinq reprises entre le 7 et le 9 août afin de s’adapter à un maximum de fuseaux horaires. À nouveau, les fans de la chanteuse ont pu acheter des «skins», des objets et des «émotes» liés à l’univers d’Ariana Grande.

Les «skins» et les objets autour d’Ariana Grande vendus à l’occasion de son concert dans Fortnite Epic Games

De nouveaux revenus pour les artistes

Se rendre sur Fortnite est en passe d’intégrer les tournées promotionnelles des célébrités, au même titre qu’être invités à des émissions télé. En septembre 2020, le groupe de K-pop BTS a choisi ce jeu vidéo pour dévoiler en avant-première le clip de sa chanson Dynamite. Même le footballeur brésilien Neymar est devenu en avril une «skin» à collecter, afin d’évoluer dans le monde de Fortnite sous les traits de la star du PSG.

Epic Games ne cesse de multiplier ces partenariats prestigieux qui, outre l’univers de la musique, touchent aussi celui du cinéma, du sport et de la pop-culture. Ils sont gagnants pour les deux parties. L’éditeur américain souhaite faire de son jeu une plateforme de divertissement à part entière, où les joueurs se connectent pour s’affronter, mais aussi discuter, échanger, assister à des concerts ou des projections de films. Ce sont les premières pierres du «metaverse» qu’Epic Games appelle de ces voeux, soit un monde virtuel parallèle au nôtre. Cela permet aussi, dans l’immédiat, de faire parler de Fortnite et de reconduire l’intérêt du public envers cette plateforme gratuite qui se rémunère grassement avec la vente d’objets virtuels.

L’opération est aussi intéressante pour les revenus des artistes. Selon Forbes, le concert de Travis Scott dans Fortnite a rapporté 20 millions de dollars à l’artiste, une somme qui inclut la vente de produits dérivés. Il est fort probable que les artistes présents dans le jeu touchent un pourcentage sur la vente des objets, «skins» et «émotes» à leur effigie. Autre conséquence pour Travis Scott : les écoutes de ses albums ont grimpé en flèche sur les plateformes de streaming. Il est probable qu’Aya Nakamura, grâce à sa future performance dans Fortnite, réussisse elle aussi à toucher de nouveaux auditeurs.



Source link

Autres articles

Réuni en séminaire, le gouvernement découvre la «méthode Castex»

administrateur

l’équivalent de 255 millions d’emplois à temps plein détruits en 2020

administrateur

Carmat annonce avoir vendu son cœur artificiel pour la première fois, en Italie

administrateur

Warren Buffett a vendu la totalité de ses actions dans les compagnies aériennes américaines

administrateur

Un sommet européen crucial pour la relance

administrateur

La Commission européenne revoit ses prévisions de croissance à la hausse

administrateur