Image default
Economie

Désignez la maison qui illustre le mieux l’habitat haut de gamme


• Bonifacio (2A)

Conçue par l’agence Orma Architettura, cette maison de 145 m² est implantée près de Bonifacio dans un lotissement relativement dense. Le terrain de 889 m² profite de nombreuses vues sur la campagne vallonnée qui entoure la cité génoise. Mais il subit de nombreux vis-à-vis avec les constructions voisines. Pas facile dès lors, de trouver un équilibre entre intimité et vue sur le paysage. Dans ce dispositif, les circulations et les espaces de vie extérieurs s’entremêlent autour du patio principal, générant une continuité entre le dedans et le dehors.

» LIRE AUSSI – C’est le moment de choisir les plus belles maisons d’architecte de France

• Gujan-Mestras (33)

Ce pavillon de 200 m² des années 1970 devait être démoli ou restructuré afin de pouvoir accueillir une grande pièce de vie, un garage fermé et cinq chambres. Dans une logique écologique d’économie de matériaux, les architectes de l’agence jaq ont fait le choix de conserver un maximum d’éléments du pavillon existant. Ainsi, le volume en brique, les cloisons, les portes, les quincailleries et la plupart des revêtements du sol d’origine sont préservés et réinterprétés. Le volume existant abrite les chambres.

• Aude (11)

Cette maison familiale de 131 m² surplombant le lac de la Ganguise, au sud de Toulouse, s’établit au calme sur une parcelle abondamment boisée, à l’abri d’une zone d’habitation dense. Le volume trapézoïdal de la demeure, tout en bois, est posé sur des pilotis métalliques, à la manière d’une cabane dans les arbres, afin de dégager son emprise au sol et d’offrir une vue panoramique sur le paysage. Au sud, le séjour et la chambre parentale de cette maison conçue par Prax Architectes et Mathieu Lolagne se prolongent par une grande terrasse avec vue sur les Pyrénées.

• Montélimar (26)

Cette maison en bois massif et en pierre calcaire de 96 m² est construite sur une petite parcelle dans un quartier pavillonnaire en périphérie de Montélimar. Le projet, imaginé sur plan carré, s’élève sur deux niveaux. Un escalier relie le rez-de-chaussée du bâtiment, lequel accueille une terrasse couverte et des espaces de stockage aménageables, à l’étage, occupé par la surface d’habitation et le balcon avec pergola en bois. L’étage de vie est entièrement ouvert à la manière d’un loft, à l’exception des chambres et des pièces d’eau, reléguées à l’arrière de la maison réalisée par Perraudin Architecture.

• Cannes (06)

L’architecte Frank Salama s’est inspiré des maisons économiques et fonctionnelles des États-Unis pour concevoir une grande bâtisse de 140 m², ouverte sur la Méditerranée. La demeure se compose de deux corps de bâtiment sous un vaste toit-terrasse végétalisé, reliés par une passerelle extérieure. Au centre, une piscine. À la demande des propriétaires, on peut y plonger depuis toutes les pièces de vie.

• Var (83)

Dans le golfe de St-Tropez, implantée sur une colline d’oliviers, de pins et de vignobles, cette demeure familiale de 490 m² a été conçue pour recevoir de cinq à vingt personnes. Pour réaliser cette maison à deux niveaux, le cabinet d’architecture NADAAA – Bidard & Raissi se sont inspirés de la beauté naturelle et de l’histoire du site, et se sont pliés aux exigences de la parcelle en pente. À l’étage, les espaces de vie (cuisine, séjour, bureau), la chambre principale et la piscine. Le rez-de-jardin est destiné aux six chambres supplémentaires s’ouvrant sur le paysage, avec leurs salles de bain.



Source link

Autres articles

Les Français comptent dépenser en moyenne 1505 euros pour leurs vacances d’été

administrateur

Bières, champagnes, spiritueux… Les ventes d’alcool explosent en mars

administrateur

les salles de sport inquiètes pour leur avenir

administrateur

Plus de 100 économistes appellent à annuler les dettes publiques détenues par la BCE

administrateur

l’association UFC-Que Choisir saisit le conseil d’État

administrateur

Donald Trump veut prélever son pourcentage

administrateur