Image default
Economie

Espoir pour le commerce, les bars et la restauration


Les commerçants redoutaient, au vu d’exemples étrangers, un déconfinement progressif des magasins en fonction de la taille des commerces ou de leur emplacement géographique

Un restaurant à Saint-Laurent-du-Var.
Un restaurant à Saint-Laurent-du-Var. Eric Gaillard/REUTERS

Grands et petits commerçants, restaurateurs et cafetiers attendaient avec impatience des clarifications sur les conditions de leur réouverture. Le premier ministre leur en a donné quelques-unes, qui leur permettent d’anticiper plus précisément le redémarrage de leur activité.

Les commerçants redoutaient, au vu d’exemples étrangers, un déconfinement progressif des magasins en fonction de la taille des commerces ou de leur emplacement géographique. Il n’en est rien en France, ce qui représente un soulagement. En revanche, les centres commerciaux de plus de 40.000 m² pourraient eux rester fermés après le 11 mai, sur décision du préfet. «Nous prenons acte de la décision du gouvernement, a réagi Gontran Thuring, le délégué général du Centre national des centres commerciaux (CNCC). Mais nous la trouvons paradoxale parce que ce sont justement ces plus grands centres qui sont les mieux équipés pour mettre en place les mesures barrières. Ils ont les équipes pour nettoyer et désinfecter.»

Il faudra que toutes les mesures des soutiens soient prolongées pour ces enseignes dont les boutiques restent fermées, et les loyers ne doivent pas être dûs

Yohann Petiot, délégué général de l’Alliance du commerce

110 des

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 66% à
découvrir.

Abonnez-vous : 1€ le premier mois

annulable à tout moment



Source link

Autres articles

l’enquête interne d’Orange confirme un problème de logiciel

administrateur

Facebook retire politique, santé et religion du ciblage publicitaire

administrateur

Difficile à trouver, la PS5 de Sony s’est pourtant vendue à près de 8 millions d’exemplaires

administrateur

«Pourquoi imposer autant de contreparties aux entreprises ?»

administrateur

Amazon prolonge la suspension de ses activités en France jusqu’au 5 mai

administrateur

Si le couvre-feu ne suffit pas, «il y aura un confinement», avertit Le Maire

administrateur