Image default
Economie

France Inter sauve son titre de première radio de France


RTL a nettement réduit l’écart en part d’audience.

C’est le verdict de la rentrée radio. Médiamétrie publie ce jeudi matin, les audiences des radios pour la période de septembre à octobre 2021. D’un côté, France Inter n’avait pratiquement pas touché à sa grille. De l’autre, Europe 1 l’avait totalement bouleversé pour la cinquième rentrée consécutive. Au milieu, RTL avait tenu une ligne de crête avec de nombreux ajustements mais dans la continuité.

Résultat, France Inter conserve sa place de leader tant en audience cumulée (qui mesure la puissance de la station) avec 11,9 % qu’en part d’audience (qui mesure la fidélité des auditeurs) avec 12,6%. Toutefois, cette audience cumulée affiche une baisse de 0,6 point soit 328 000 auditeurs de moins qu’il y a un an. «Mais, l’an passé, France Inter avait signé une audience extrêmement haute» souligne Laurence Bloch, la directrice de la station. Cette dernière se réjouit que la matinale de Nicolas Demorand affiche son record historique avec 17,2 % de part d’audience.

RTL, largement devancé en fin de saison dernière, réussi a réduire son écart avec France Inter avec 10,7% d’audience cumulée et 12,3 % de part d’audience. «Toutes les nouveautés mises à l’antenne en septembre ont très bien fonctionné» explique Régie Ravanas, le directeur général de l’activité audio du groupe M6.

Europe 1 vide la salle

En revanche, la sanction est très lourde pour Europe 1. Le départ de Nicolas Canteloup, celui de nombreuses autres voix de la station dont Julie et Matthieu Belliard, et l’arrivée d’une nouvelle équipe venue de CNews dont Dimitri Pavlenko à la matinale ont «vidé la salle» selon l’expression consacrée. Europe 1 n’affiche plus qu’une audience cumulée de 4,4 % et une part d’audience au plus bas à 3,7 %. «Nous avons enfin du temps pour reconstruire les habitudes d’écoute» plaide Constance Benqué, la présidente de Lagardère News.

La station RMC n’arrive pas à redécoller malgré une nouvelle grille rendue plus lisible et malgré le succès de l’After Foot. Son audience cumulée atteint un plus bas à 5,6%, contre 6,1% il y a un an.

Si les radios généralistes continuent de faire grise mine, les stations spécialisées sont en forme. Franceinfo avec 9% d’audience cumulée gagne 93 000 auditeurs. «franceinfo réalise sa meilleure rentrée depuis 16 ans ! Nous confortons notre place de 3e radio de France et progressons sur tous les indicateurs. La matinale portée par Marc Fauvelle enregistre sa meilleure audience depuis 9 ans» explique Jean-Philippe Baille directeur de franceinfo. France Culture, malgré des grèves et des changements d’animateurs, se maintient à son plus haut à 2,9 % d’audience cumulée. France Bleu gagne 0,4 point en part d’audience à 6,4%, ce qui marque la fidélité des auditeurs.

«Au total le groupe Radio France avec la diversité de ses antennes et le sérieux de son information rassemble 15,2 millions d’auditeurs chaque jour, ce qui est une réponse aux attaques contre le service public» explique Dana Hastier, directrice des antennes et de la stratégie éditoriale du groupe.

Retour timide des auditeurs

Au-delà des variations d’audience, tous les patrons de radio scrutaient avec anxiété le retour des Français à la radio après une saison marquée par les confinements et les couvre-feux. La crise de la Covid avait éloigné 3 millions d’auditeurs de leurs postes de radio. Fin juin 2021, il n’y avait plus que 39 millions de Français à écouter la radio contre 42,3 millions fin 2019. Soulagés, les patrons ont découvert que leur média a rassemblé 40,6 millions d’auditeurs chaque jour entre septembre et octobre 2021. C’est mieux, mais il faudra encore reconquérir de nombreuses paires d’oreilles.



Source link

Autres articles

Elon Musk plombe le cours du Bitcoin

administrateur

La hausse des prix pourrait gagner le secteur de l’habillement

administrateur

la barre des 2 millions de bénéficiaires aurait été franchie

administrateur

TikTok dévoile la recette de son système de recommandations #foryou #pourtoi

administrateur

Pas de relance sans compétitivité

administrateur

Nouvelle passe d’armes entre Suez et Veolia

administrateur