Image default
Finance

La plateforme de trading de cryptomonnaies Coinbase à l’épreuve de la réalité



Après une entrée fracassante à Wall Street, Coinbase, l’une des principales bourses des cryptomonnaies a été rattrapée par la réalité. Introduite en Bourse sur le Nasdaq il y a un mois, elle avait clôturé sa première séance à 328,28 dollars, en hausse de 31 % au-dessus du cours de référence, prudemment fixé à 250 dollars. Son cours s’établit aujourd’hui à 266,70 dollars, à peine 6 % au-delà de ce niveau.

Coinbase a évolué entre 250 et 430 dollars depuis son introduction en Bourse. Il a progressé dans les premières séances puis n’a pratiquement pas cessé de reculer. Les actionnaires historiques de la plateforme (dirigeants, fonds de capital investissement…) ont cédé une partie de leurs titres dans les toutes premières journées d’euphorie et ont ainsi profité de valorisations très élevées.

Temps plus durs

Dans sa lettre aux actionnaires, Coinbase s’est gardé de tout triomphalisme. La société se félicite que « le vent nous porte actuellement » mais lance cet avertissement. « Nous opérons dans un secteur encore jeune et volatil et il arrivera bien un jour des temps plus durs ».

Le groupe va en effet devoir faire des miracles pour rééditer un premier trimestre historique : 1,8 milliard de dollars de revenus, 771 millions de dollars de profits et 335 milliards de dollars de volume sur sa plateforme. Son activité est cyclique et dépendante de l’évolution des marchés. Or les cours des cryptos qui ont atteint des records en avril semblent manquer de catalyseurs hormis pour certaines comme l’ether . La volatilité et nervosité se sont emparées des marchés après une performance exceptionnelle depuis plus d’un an. Une correction prolongée et significative emporterait de nombreux spéculateurs . Elle entraînerait une diminution des volumes, des cours et donc une baisse des commissions prélevées par la plateforme.

Commissions et diversification

Pour capter des volumes supplémentaires et des commissions, Coinbase va bientôt coter le dogecoin, une des nouvelles coqueluches de la communauté des cryptos et qui connaît un fort engouement cette année. Cette annonce a fait bondir de 28 % à 0,53 dollar (0,43 euro) le cours du dogecoin. Les marchés anticipent « l’effet Coinbase » . Une crypto qui intègre la plateforme voit son cours bondir en moyenne de 91 % dans les 5 jours qui suivent sa première cotation, selon la société Messari. Etre coté sur la 2e plateforme mondiale accroît la notoriété et la base d’investisseur. « Nos concurrents sont positionnés sur des cryptos qui enregistrent de très forts volumes et que nous ne proposons pas à nos clients. Ils offrent aussi des services que nous n’avons pas », explique Coinbase. Le groupe laisse entendre qu’il ne va pas rester les bras croisés face à la concurrence des grandes plateformes comme Binance ou Kraken.

2 milliards pour des rachats

Coinbase a poursuivi ses acquisitions et la diversification de ses activités cette année grâce à ses bénéfices record. Elle dispose d’un trésor de guerre de 2 milliards de dollars pour procéder à des rachats. Elle a acquis fin avril la société d’analyse financière des marchés des cryptos (dérivés…) Skew. Ce rachat lui permet d’étoffer la fourniture de sa recherche aux 7.000 institutionnels (hedge funds…) qui traitent sur sa plateforme Coinbase Pro dédiée aux professionnels.



Source link

Autres articles

BlackRock au coeur d’un échange musclé au Sénat américain

administrateur

CNP Assurances sauve les meubles au premier semestre

administrateur

Stéphane Boujnah : « Les marchés voient la pandémie comme temporaire »

administrateur

Après l’euphorie, les marchés gagnés par le doute

administrateur

Avec le Covid, Warren Buffett mise sur les labos pharmaceutiques

administrateur

Crédit immobilier : les autorités restent droites dans leurs bottes

administrateur