Image default
Finance

Le plongeon du Nasdaq fait chuter le bitcoin et les cryptos


Publié le 6 janv. 2022 à 11:40

Quand 2 bulles spéculatives (GAFA et cryptos) se télescopent, le plongeon risque d’être conforme à l’exubérance irrationnelle passée. La correction des grandes valeurs de la tech américaines a entraîné dans son sillage les plus technologiques des devises, les cryptomonnaies, très chèrement valorisées après une année phare. Le bitcoin et les cryptos sont des valeurs de croissance risquées et pas des actifs défensifs de protection.

Le bitcoin (43.240 dollars ou 38.265 euros) et les cryptos connaissent un début d’année chaotique comparable à janvier 2021 quand la leader du marché avait connu un « flash crash » (krach éclair) de 20 % et un net regain de volatilité . Sur les dernières 24 heures, les cryptos perdent entre 7 % et 12 %. Le bitcoin résiste mieux (-7 %) que les autres cryptos.

Corrélation avec le Nasdaq

« Il fut un temps où les cryptos vivaient dans leur monde, isolées des autres classes d’actifs. Ce n’est plus le cas et elles n’ont pas apprécié le durcissement de ton de la Réserve fédérale » commente Sur Twitter, Jens Nordvig, le fondateur de Exante Data. Sur les 20 dernières séances, le bitcoin a vu sa corrélation augmenter avec le marché des valeurs technologiques américaines.

La baisse de 3,3 % des valeurs de la tech américaine mercredi s’est répercutée sur les cryptos, les devises 2.0 de la nouvelle ère numérique. Le bitcoin suit la composante la plus spéculative du marché boursier américain avec un effet amplificateur . A lui seul, le groupe Apple (3.000 milliards de dollars) pèse moitié plus que tout le marché des cryptos (2.000 milliards de dollars). Le plongeon des GAFA impacte par ricochet les cryptos. Depuis 2011, le bitcoin gagne en moyenne 230 % chaque année , 10 fois plus que le marché des valeurs technologiques américaines, le Nasdaq (+20 % par an).

Leadership

Sur les 7 derniers jours la pression vendeuse sur le bitcoin est surtout venue des investisseurs américains alors que les Européens et asiatiques étaient plutôt acheteurs. Avec le développement des produits financiers indexés sur les cryptos, cotés aux Etats-Unis, et l’arrivée de nouveaux institutionnels américains (hedge funds…), Wall Street prend le leadership sur l’évolution des cours mondiaux des cryptos.

Corrections de l’ère COVID

Depuis la crise du COVID, le bitcoin a connu 5 phases de correction qui ont duré entre 21 et 73 jours pour des baisses comprises entre – 75 % (mars 2020) et – 27 % (janvier 2021), selon les données de Cryptoquants. La nouvelle correction, commencée début novembre, dure déjà près de deux mois. Le bitcoin a perdu 20 % en décembre, sa plus mauvaise fin d’année depuis 2015.

Le marché des cryptos perd plus du tiers de sa valeur depuis son record de novembre.

Le marché des cryptos perd plus du tiers de sa valeur depuis son record de novembre.



Source link

Autres articles

Crédit aux entreprises : les conditions d’octroi se durcissent en Europe

administrateur

Les dividendes mondiaux sont quasiment revenus à leur niveau d’avant-crise

administrateur

Le soja américain tourne la page de la guerre commerciale

administrateur

La plateforme de trading de cryptomonnaies Coinbase à l’épreuve de la réalité

administrateur

Paiements par carte : six banques françaises sanctionnées pour des frais excessifs

administrateur

Affaire William Saurin : les cabinets d’audit sur le banc des accusés

administrateur