Image default
Economie

les célèbres jeux vidéo de football s’appelleront désormais «EA Sports FC»


L’éditeur américain EA et la fédération internationale de football ont mis fin à un partenariat vieux de 30 ans.

Les fans du jeu de football Fifa vont devoir s’y faire : après trois décennies d’existence, leur saga favorite va changer de nom. Le divorce est en effet consommé entre la fédération internationale de foot et l’éditeur de jeux vidéo EA. Les deux parties étaient en conflit depuis plusieurs mois autour du renouvellement du droit d’utilisation de la prestigieuse licence. Ces mois de négociations musclées n’auront abouti sur rien.

D’après le New York Times, l’accord de licence expirera après la Coupe du monde féminine de football, qui aura lieu durant l’été 2023 en Australie et en Nouvelle-Zélande. Fifa 23, dont la sortie est prévue pour septembre de cette année, sera donc le dernier opus de la série édité par EA. Mais le groupe américain ne compte pas arrêter de concevoir ses très populaires jeux de football. Ses productions seront rebaptisées EA Sports FC à partir de septembre 2023.

EA conserve d’autres précieux droits

Le quotidien américain avait rapporté dès octobre 2021 les discussions tendues entre les deux parties. La Fifa souhaitait doubler le tarif de sa licence afin d’obtenir un milliard de dollars tous les quatre ans de la part d’EA.

Surtout, la fédération voulait se garder la possibilité d’associer sa précieuse marque à d’autres jeux vidéo, comme Fortnite ou Roblox. Cette suggestion était impensable pour EA. «On a dépensé des centaines de millions de dollars dans ces productions et Epic Games aurait pu obtenir une licence que nous avons construit nous-mêmes et qui est devenue à elle seule synonyme de jeu vidéo ?», décrypte auprès du New York Times Peter Moore, ancien patron de la division sports d’EA.

L’éditeur américain a le luxe de pouvoir se séparer de la marque «Fifa». Il possède en effet toutes les autres licences indispensables pour attirer les fans de football. EA a le droit d’utiliser les noms des footballeurs professionnels et de reproduire fidèlement leurs visages. Il détient aussi les droits exclusifs d’exploitation des plus grands championnats européens, comme la Ligue des champions ou la Premier League. Bref, pour le joueur, l’expérience ludique sera strictement identique. Seul le nom du jeu différera.

EA est aussi libéré du droit de regard de la fédération, ce qui va lui permettre de développer de nouveaux services autour de son jeu de football. Andrew Wilson, le PDG de l’éditeur américain, a aussi confié au New York Times vouloir développer des partenariats commerciaux avec des marques, et pourquoi pas permettre aux joueurs d’acheter le maillot officiel de leurs équipes favorites.

La Fifa, elle, n’a pas beaucoup d’options. Si elle peut vendre sa licence à un autre créateur de jeux vidéo, ce dernier n’aura pas accès aux autres droits détenus par EA. Cela limitera l’attractivité de cet hypothétique nouveau jeu Fifa.


À VOIR AUSSI – Fifa 19 : on vous explique comment sont notés les joueurs



Source link

Autres articles

un rapport enjoint la mairie de Paris à faire «d’importants efforts» financiers

administrateur

Rappel massif de pizzas surgelées Buitoni après détection d’Escherichia coli dans une pâte

administrateur

Bruno Le Maire promet 500 euros pour aider les commerçants à se digitaliser

administrateur

Crédit immobilier: pourquoi les mal portants retrouvent le sourire

administrateur

La Fed patiente encore avant de réduire son soutien à l’économie

administrateur

«les pharmaciens sont prêts à vacciner» pour passer à la vitesse supérieure

administrateur