Image default
Finance

Les performances impressionnantes du hedge fund Citadel, grand gagnant de l’année 2020



Publié le 20 déc. 2020 à 9:09

Citadel, le hedge fund de Chicago créé par Ken Griffin est un des grands gagnants de 2020. La fortune personnelle de son fondateur a bondi de 2,3 milliards de dollars en un an à 15 milliards de dollars. Il est au troisième rang des hedge funds les plus riches de la planète derrière Jim Simons (23,5) et Ray Dalio (16,9).

Ce hedge fund qui vient de fêter son 30e anniversaire a fait gagner 35,6 milliards de dollars à ses clients depuis 1990 selon LCH Investments. Il gère 35 milliards de dollars, mais ses investissements sur les marchés sont 6 à 7 fois plus importants grâce à l’effet de levier (les sommes que le hedge fund emprunte). Il est diversifié sur de nombreuses stratégies (gestion quantitative, trading haute fréquence…) et marchés avec un positionnement plus fort sur les obligations et le crédit. Il va ouvrir un bureau à Paris en 2021 comme Citadel Securities, la firme de trading de Ken Griffin indépendante de son hedge fund. Il a déposé une demande d’agrément de société de gestion.

Son principal fonds multistratégie est investi dans les autres fonds spécialisés de Citadel (actions, crédit, matières premières…). Il a pour objectif de délivrer des performances dans toutes les configurations de marché. Il ne gagne pas d’argent en prenant un pari fort risqué sur l’évolution des taux ou des actions. Il donne plus de capitaux à gérer à certains de ses traders spécialisés en fonction des opportunités sur leur marché. C’est cette allocation dynamique de capitaux qui génère du rendement.

Très bonnes performances liées aux matières premières

Son fonds Wellington, multistratégies investi sur tous les grands marchés, gagne 21,2 % sur les 11 premiers mois de l’année et après 19,4 % en 2019. Il doit notamment ses très bonnes performances cette année aux matières premières. Ses traders auraient gagné plus d’un milliard de dollars sur le pétrole, gaz naturel, électricité et denrées agricoles, selon l’agence Reuters. Ces succès après des gains d’une ampleur comparable en 2019 l’ont conduit à étoffer ses équipes sur les matières premières.

Les hedge funds multistratégies ont gagné 2 % sur les 11 premiers mois de l’année et 5 % en 2019 selon les indices Barclays Hedge. Le fonds multistratégies de Millennium fondé par Izzy Englander a gagné 16 % sur les 10 premiers mois de l’année.

A la différence de la plupart des hedge funds, Citadel s’est diversifié sur plusieurs métiers en créant des sociétés indépendantes comme Citadel Securities (2002) sur le trading et la tenue de marché. En 2007, le hedge fund avait volé au secours du courtier en ligne E* Trade, plombé par la crise des subprimes et au bord de la faillite. Le fonds revendra sa participation en 2013 à Citigroup avec à la clef un bénéfice de près de 1 milliard de dollars. Ben Bernanke, un des anciens gouverneurs de la Réserve fédérale est un des conseillers du hedge fund américain. Les banquiers centraux sont toujours très courtisés par les firmes de Wall Street et fonds d’investissement.



Source link

Autres articles

Nickel ouvre un service de transfert d’argent à l’international

administrateur

L’assureur MMA victime d’une cyberattaque

administrateur

L’inflation redonne de l’éclat à l’or

administrateur

Une saison de résultats à hauts risques s’ouvre pour les Bourses

administrateur

11 septembre 2001 : Cantor Fitzgerald, le courtier revenu de l’enfer

administrateur

La Banque de France a limité les dégradations de notes d’entreprises en 2020

administrateur