Image default
Economie

«l’heure est à la mobilisation générale» appelle Gabriel Attal


Sans annoncer de nouvelles mesures coercitives, le porte-parole du gouvernement a appelé les Français à se diriger «massivement» vers la vaccination.

Mis sous pression par la propagation du variant Delta, le gouvernement a organisé ce mercredi matin un nouveau conseil restreint de défense sanitaire, en amont du conseil des ministres. Objectif: élaborer des stratégies pour permettre de lutter contre ce variant, qui représentait seulement 5% des cas de coronavirus en juin et qui compte désormais pour 40% des tests positifs criblés, selon Santé Publique France.

Un variant «redoutable»

Le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, a pris la parole dans la foulée de ces deux conseils. «Ce variant est redoutable, et il est extrêmement rapide. La vaccination est notre carte maîtresse pour faire face. Il faut nous en emparer. Non seulement il est accessible, mais il est sûr,» a ainsi plaidé Gabriel Attal. «L’heure est à la mobilisation générale et à la vaccination massive.» Face à la pression épidémique, un nouveau conseil de défense est prévu lundi prochain, a annoncé le porte-parole.

Selon les prévisions de la plateforme de réservation de rendez-vous Doctolib, la France franchira la barre des 50% de personnes totalement vaccinés à compter du 27 juillet prochain. Actuellement, 37,6% des Français ont pu bénéficier d’un schéma vaccinal complet.

Pour accélérer la campagne vaccinale, plusieurs pistes sont ainsi sur la table. La première est la vaccination obligatoire des soignants, suggérée ces dernières semaines par plusieurs membres du gouvernement, et qui désormais prend forme. Le gouvernement planche ainsi sur un projet de loi qui devrait être présenté au Parlement d’ici la fin juillet ou, plus vraisemblablement au vu des délais légaux incompressibles, en septembre. «Le premier ministre consulte ce sujet,» a confirmé Gabriel Attal, sans confirmer ou infirmer la mise en œuvre de la vaccination obligatoire. Jean Castex rencontrera, demain jeudi, les groupes politiques pour échanger sur cette question.

À VOIR AUSSI – Gabriel Attal: «Le variant Delta représente aujourd’hui plus de 40% des contaminations dans notre pays»

Un nouveau conseil de défense lundi

Gabriel Attal a concédé une accélération de l’épidémie en ce début d’été. Le taux d’incidence national a augmenté de 21%. Un chiffre qui a doublé parmi les 20-29 ans. Le porte-parole du gouvernement n’a en revanche pas annoncé de nouvelles mesures coercitives, mais assuré qu’un nouveau conseil de défense sanitaire devrait se tenir lundi prochain.

Face à l’aggravation de la situation sanitaire en Europe, la question d’un possible renforcement des restrictions aux frontières reste donc en suspens. L’évolution de l’épidémie est particulièrement scrutée en Espagne, où plusieurs régions envisagent un durcissement des restrictions sanitaires pour enrayer le nombre de contaminations qui s’emballe une nouvelle fois.

La Catalogne a d’ores et déjà annoncé la fermeture des discothèques, qui n’étaient rouvertes que depuis deux semaines. Le Portugal est lui aussi particulièrement scruté: les autorités du pays ont décidé, le 2 juillet dernier, de rétablir un couvre-feu. Le variant Delta y compte pour 90% des nouvelles contaminations. Sur ce sujet des frontières, «des travaux sont menés et des décisions seront communiquées. Je rappelle qu’un nouveau conseil de défense est prévu,» a précisé Gabriel Attal.

À VOIR AUSSI – Covid-19: un nouveau Conseil de défense sera organisé lundi



Source link

Autres articles

Une gare implantée au milieu d’un «jardin», près de Nîmes

administrateur

Au moins 40% du CAC 40 est détenu par des étrangers

administrateur

Comment bien choisir son agence de gestion locative ?

administrateur

BioNTech mise sur l’Asie pour doper sa production

administrateur

Au bord de la rupture, certains établissements de nuit s’arrangent avec la loi pour rouvrir

administrateur

La croissance française devrait fortement rebondir au troisième trimestre

administrateur