Image default
Economie

L’OCDE plaide pour une nouvelle réforme des retraites


L’institution internationale s’inquiète de la dérive des finances publiques de la France. Elle prévoit une croissance de 6,8% pour cette année et 4,2% pour 2022.

Après le FMI, c’est au tour de l’OCDE d’apporter ses conseils à Paris. Comme sa consœur de Washington, l’institution note d’abord, dans le rapport qu’elle publie ce jeudi, le bon rétablissement de l’économie française en ces lendemains de crise sanitaire. Elle table sur une croissance du Produit intérieur brut (PIB) de 6,8 % cette année – proche des 6,75 % du FMI, mais supérieure aux 6,25 % attendus par le gouvernement. Pour 2022, la croissance atteindrait, selon l’OCDE, 4,2 %. Les équipes du château de la Muette attribuent ce redémarrage aux « mesures d’urgence et le plan de relance, conjugués à une politique monétaire accommodante» qui ont renforcé la demande intérieure.

Pour que la croissance ne s’essouffle pas sur le long terme, l’OCDE insiste sur plusieurs points d’attention. L’organisation est d’abord, assez classiquement, frappée par le volume des dépenses publiques françaises et leur relative inefficacité. Elle recommande donc de «réduire progressivement et sensiblement les dépenses publiques en fondant une stratégie d’assainissement budgétaire à moyen terme sur des examens des dépenses et une meilleure affectation des dépenses». L’OCDE s’inquiète notamment des piètres résultats de l’éducation nationale et de la formation supérieure. «Les résultats scolaires reflètent en grande partie le milieu familial des élèves, et les importantes aides à la recherche-développement ne se traduisent pas totalement dans l’innovation des entreprises», notent ses économistes. «Des mesures doivent être prises pour réduire le risque de décrochage scolaire, ainsi que pour améliorer les relations entre les entreprises et le système éducatif», insistent-ils.

Afin d’améliorer le suivi de l’évolution de l’endettement, l’OCDE appelle encore de ses vœux une vaste réforme de la gouvernance des finances publiques, aujourd’hui « fragmentée entre secteurs et niveaux d’administration, ce qui ne permet pas une évaluation complète de certaines politiques». L’organisation n’hésite pas enfin à rouvrir le très sensible dossier des retraites : «de nouvelles réformes du système de retraite s’imposent, assènent ses économistes. L’âge effectif de sortie du marché du travail est le second plus bas de l’OCDE, ce qui nuit à la croissance potentielle».

Croissance plus verte

Côté entreprises, l’OCDE s’inquiète de l’endettement élevé des groupes et de l’hétérogénéité des situations qui «pourraient, à terme, mettre certaines d’entre elles en difficulté». «Il faut donc renforcer les fonds propres des entreprises et veiller à ce que celles qui ne sont pas viables fassent l’objet de procédures rapides de résolution des défaillances enclenchées à un stade précoce», juge l’organisation.

Sur le volet de l’emploi, l’OCDE note la faiblesse persistante en France de l’emploi des jeunes et des seniors et s’étonne du caractère pro cyclique de l’assurance chômage. Elle recommande donc de «réformer le financement de l’accompagnement des demandeurs d’emploi afin qu’il soit en phase avec la situation économique», c’est-à-dire plus protecteur dans les périodes difficiles et plus souple dès lors que l’économie repart.

Enfin l’OCDE note que «même si la France est un des pays les moins émetteurs de gaz à effet de serre, la baisse de ses émissions est lente». Elle recommande donc à Paris d’accélérer en supprimant «progressivement les exonérations et taux réduits qui concernent les taxes environnementales», en rendant «plus exigeants les critères d’éligibilité de la prime à la conversion et le barème du malus écologique» ou encore en «uniformiser progressivement le prix du carbone entre secteurs d’activité».



Source link

Autres articles

Drague, offrande et question piège… Le ticket de métro parisien raconté en 6 anecdotes

administrateur

Les droits de mutation vont-ils briser le rêve de mise au vert des Français?

administrateur

L’État allemand réduit sa présence au capital de Lufthansa

administrateur

la prise de conscience s’accélère, selon une étude

administrateur

Joe Biden veut que l’Etat fédéral achète davantage de produits américains

administrateur

Quelles aides pour vous aider à payer votre loyer ?

administrateur