Image default
Economie

Pour faciliter les courses, le plafond du titre-restaurant passe à 95 euros


Le gouvernement a toujours en tête de limiter le nombre de fois où les Français se déplacent pour faire leurs courses alimentaires.

Un décret va être pris prochainement dans ce sens.
Un décret va être pris prochainement dans ce sens. Sébastien SORIANO/Le Figaro

Il sera bientôt possible de débourser 95 euros en titres-restaurant. Aujourd’hui, ces titres de paiement ne sont plus utilisables pour leur fonction première, puisque tous les restaurants de France sont fermés. Il est cependant possible de payer avec dans les supermarchés.

Problème: leur utilisation était jusqu’à présent assez contrainte. Il n’est pas possible de dépenser plus de 19 euros par jour avec la carte dont la plupart des salariés disposent pour cet usage. Le gouvernement souhaite déplafonner cette utilisation journalière pour passer à un plafond hebdomadaire. Un décret va être pris prochainement dans ce sens. Il sera alors possible de dépenser 95 euros en un seul paiement, maisune seule fois par semaine. Car le gouvernement a toujours en tête de limiter le nombre de fois où les Français se déplacent pour faire leurs courses alimentaires.

Cette mesure va faciliter la vie des salariés. D’autant que ces derniers accumulent les titres-restaurant même lorsqu’ils sont confinés.

Même si l’utilisation en grande surface devrait augmenter, les ménages pourraient encore avoir des stocks à la fin de cette période si particulière. Le gouvernement prévoit donc une seconde étape, lorsque les restaurants rouvriront leurs portes. À ce moment-là, il ne sera plus possible de régler 95 euros en titres-restaurant en une fois dans les supermarchés. Mais cela restera possible dans les restaurants. De quoi booster leur activité après de nombreuses semaines de fermeture. Les titres-restaurant périmés pourraient d’ailleurs alimenter un fonds de soutien pour la profession.



Source link

Autres articles

Un homonyme de Mohamed Merah gagne en cassation contre M6, accusée d’atteinte au droit à l’image

administrateur

Le covoiturage domicile-travail en plein boom

administrateur

La fondatrice de la start-up Theranos condamnée pour fraude en Californie

administrateur

la pression monte face au gouvernement

administrateur

l’ Unédic anticipe un retour dans le vert dès 2022

administrateur

En Charente, un maire de 24 ans dit «non» à la fermeture de la dernière agence bancaire de son centre-ville

administrateur