Image default
Economie

Révolution de palais au «JDD» et «Paris Match»


DÉCRYPTAGE – Hervé Gattegno a été évincé de la direction des deux magazines au moment où Vincent Bolloré va prendre les rênes du groupe Lagardère.

Révolution de palais dans les titres de presse du groupe Lagardère News. Hervé Gattegno, le directeur de la rédaction du JDD depuis 2016 et de Paris Match depuis 2019, quittera ses fonctions le 22 octobre prochain. Le groupe Lagardère ne fournit aucune explication à ce brusque changement.

Mais la société des journalistes du JDD a réagi : « La rédaction du Journal du Dimanche exprime sa vive préoccupation après l’annonce surprise, ce mardi, du départ du directeur de la rédaction, Hervé Gattegno. Nous déplorons n’avoir reçu aucune explication sur les raisons de cette décision soudaine qui ne manque pas de nous interpeller à six mois de l’élection présidentielle. Dans un contexte de reprise en main brutale d’Europe 1 et de son rapprochement avec CNews, nous resterons vigilants quant à la nomination du nouveau directeur ou de la nouvelle directrice du Journal du Dimanche, et à d’éventuelles répercussions sur la ligne éditoriale. »

Grand retour

Pour remplacer Hervé Gattegno, le groupe Lagardère s’apprête à nommer un nouveau patron pour chacun des titres. Les noms de Jérôme Bellay et de Patrick Mahé circulent pour respectivement le JDD et Paris Match. Pour le premier, ce serait un grand retour à la tête du Journal du Dimanche. Cinq ans après son départ de la direction du quotidien du septième jour, le journaliste de 79 ans pourrait donc reprendre la place laissée vacante par Hervé Gattegno qui lui avait succédé en 2016. Contactée, la direction du groupe Lagardère News ne confirme pas.

Grand professionnel du journalisme, Jérôme Bellay est l’homme qui a créé la radio d’information Franceinfo en 1987 puis la chaîne d’information en continu LCI en 1994 avant de présider la station Europe 1, filiale du groupe Lagardère.

Pour sa part, Patrick Mahé, 74 ans, pourrait prendre la tête de Paris Match. Ancien journaliste de l’hebdomadaire, il a été le directeur de la rédaction de Télé 7 jours, jusqu’en 2006.

Les deux hommes reviendraient mettre un peu d’ordre dans les rédactions du JDD et de Paris Match. Ce dernier a été secoué par la Une controversée sur Éric Zemmour et sa principale collaboratrice, ainsi que par l’interview de Ziad Takieddine à propos de l’affaire des supposés financements libyens de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007. Cet entretien avait déclenché la garde à vue du journaliste de Paris Match François de Labarre ainsi que la mise en examen de Mimi Marchand.

Ces deux nominations arriveraient avant le passage officiel du groupe Lagardère dans le giron du groupe Bolloré prévu pour fin 2022. Mais elles auraient été avalisées par l’industriel breton. Elles interviendraient aussi avant le lancement de la campagne présidentielle, un moment traditionnellement porteur pour ces deux magazines.

Accélérer dans le numérique

Le duo Jérôme Bellay-Patrick Mahé pourrait être épaulé par Anne-Violette Revel de Lambert, directrice générale adjointe presse numérique de Lagardère News, déjà éditrice de Paris Match et du JDD.

Dans une interview au Figaro, Constance Benqué, la présidente de Lagardère News qui chapeaute Europe 1 et les deux magazines, déclarait « Le JDD se porte bien en cette rentrée grâce à une performance publicitaire remarquable et à une forte progression des versions numériques qui représentent 47 % de notre diffusion. Le journal devrait, cette année, améliorer significativement sa rentabilité. »

Concernant Paris Match, structurellement plus solide, elle expliquait avoir « commencé un travail de transformation avec une nouvelle maquette et davantage d’enquêtes et de récits. » Aujourd’hui, la diffusion France payée du Journal du Dimanche est de 134.080 exemplaires. Sur le numérique, le titre a misé sur les kiosques qui lui rapportent 44.700 exemplaires, mais il ne dispose que de 19.600 abonnés numériques propres. Même stratégie pour Paris Match qui affiche une diffusion France payée de 481.500 exemplaires dont 131.700 sur les kiosques et seulement 16.100 abonnés numériques propres.



Source link

Autres articles

Trump signe un décret forçant le chinois ByteDance à se séparer de TikTok

administrateur

Confinement: les prix de l’immobilier ont-ils explosé en Normandie?

administrateur

Le Dow Jones finit pour la première fois au-dessus des 30.000 points

administrateur

quelles règles pour les parents à partir du déconfinement le 11 mai ?

administrateur

la galère des prises de rendez-vous pour la vaccination des plus de 75 ans

administrateur

Contrat d’Engagement Jeune… quand exigera-t-on un engagement de formation pour toucher le RSA ?

administrateur