Image default
Economie

Transformer son sous-sol en studio habitable


Certains espaces, comme les sous-sols, n’ont pas été conçus pour être habités mais peuvent être transformés en pièces de vie. Quelles sont les règles à respecter ? Comment rendre ces espaces vivables et agréables ? Nos conseils pour transformer votre sous-sol en studio habitable.

Respecter la législation en vigueur

Avant d’engager toute transformation, vous devrez prendre connaissance de la législation en vigueur, qui nécessite quelques démarches. Prenez tout d’abord contact avec la mairie pour étudier le règlement sanitaire de votre département et le plan d’urbanisme ; assurez-vous que l’aménagement des sous-sols est autorisé. Votre habitation se situe-t-elle en zone inondable ? Si tel est le cas, l’aménagement d’un souplex s’avère très compromis.

Si, par chance, cette première étape vous ouvre le champ des possibles, il est fort probable que vous ayez à faire une déclaration de travaux ou à demander un permis de construire auprès de votre mairie. Tout dépend de la superficie de votre sous-sol : si sa surface est comprise entre 5 et 20 m² (40 m² si la commune est couverte par un PLU ou POS), il vous suffira de déposer une déclaration préalable de travaux ; au-delà de 20 m² ou si les travaux impliquent une modification de la structure du bâtiment, une demande de permis est indispensable. Si vous habitez dans un immeuble, la copropriété doit vous donner son accord.

Et enfin, autre point important à savoir : vous devrez obligatoirement faire appel aux services d’un architecte si, en prenant compte de votre futur studio habitable en sous-sol, la surface totale de votre logement dépasse 150 m2.

Traiter l’humidité et assainir

Pour être transformé en studio habitable, un sous-sol doit être assaini. Avec les remontées capillaires, les nappes phréatiques, cet espace est en effet très exposé à l’humidité. L’idéal est de pouvoir tout casser – murs et sols – pour travailler sur un volume brut et le rendre sain. C’est aussi l’occasion de décaisser le sol, la hauteur réduite étant un problème rencontré dans la majorité des cas. « Si le sous-sol à aménager se situe au sein d’une copropriété, on va alors mettre en place une imperméabilisation (ou cuvelage) par l’intérieur, explique hemea, qui accompagne les particuliers dans toutes les étapes de leur projet, pour faciliter et sécuriser les travaux. Il s’agit d’appliquer une couche de mortier spécial d’une épaisseur d’environ 30 mm sur les murs, et de couler une chape étanche sur la dalle du sol. D’autres méthodes peuvent également être employées, dont la pose de plaques ou panneaux étanches au sol et sur les murs. »

Le drainage de la périphérie du lieu pour bloquer l’humidité et éviter la remontée d’eau par capillarité est également nécessaire. Ainsi qu’une isolation renforcée des murs, du sol et du plafond. « Si la hauteur sous plafond le permet, pensez à installer un isolant phonique pour vous protéger des nuisances causées par les canalisations qui y sont fixées » recommande hemea.

Si le sous-sol que vous aménagez en studio n’a pas d’ouvertures sur l’extérieur, veillez à mettre en place un système de ventilation performant, pour rendre l’espace sain. Préférez une VMC double flux qui s’adapte bien à ce type d’aménagement.

Traiter l'humidité et assainir le sous-sol

Aménager une salle de bains

Installer une salle de bains dans le futur studio ne sera pas toujours facile. Il faut en effet prolonger le réseau d’eau, ce qui peut s’avérer compliqué et coûteux lorsque les tuyaux sont trop éloignés du sous-sol. « Si les tuyaux d’évacuation sont trop éloignés de la pièce, il peut être nécessaire d’installer une pompe de relevage, mais attendez-vous à des travaux complexes » prévient hemea.

Faire entrer la lumière

Pour que la lumière naturelle puisse pénétrer dans le studio, faîtes poser un plancher de verre, entre le sous-sol et l’étage supérieur. Pensez également à percer la trémie pour l’escalier au plus près d’une fenêtre du rez-de-chaussée. Et pourquoi ne pas envisager, si vous êtes propriétaire d’une maison, de créer un puits de lumière qui pourra descendre de la toiture, jusqu’au sous-sol ?

Sinon, optez pour des lumières artificielles, qui recréeront au plafond la lumière naturelle. Spots au plafond, appliques murales mais aussi de jolies lampes chinées pour créer une ambiance plus douce et intime, lorsque vous le souhaiterez.

Faire entrer la lumière dans un sous-sol

Décorer le nouveau cocon

La transformation du lieu achevé, ne négligez pas l’étape décoration. L’idée est de rendre le studio non pas seulement habitable mais agréable à vivre. Misez sur une peinture blanche avec des touches colorées qui apporteront de la gaité à l’espace ; accrochez des miroirs pour refléter les points de la lumière naturelle ; disposez des tapis pour marcher sur des sols moelleux… Pensez aux textiles et petits objets de décoration en fibres naturelles, pour illuminer l’espace et le rendre plus cosy : porte-manteaux et porte-revues en rotin, petit fauteuil en osier, draps en lin… Sans oublier les petites lampes que vous aurez pris soin de disposer ici et là et qui donneront à cet univers une ambiance chaleureuse, où vous vous sentirez bien.

Décoration sous-sol



Source link

Autres articles

Les mariages pourraient reprendre à partir du 19 mai

administrateur

À Oslo, cette fresque de Picasso va être séparée de sa façade

administrateur

Le boom des villas de luxe à Dubaï qui s’arrachent à nouveau

administrateur

L’État essaie (à nouveau) de louer sur le très long terme l’un de ses palais

administrateur

Le gouvernement détaille son plan pour EDF

administrateur

Le drôle de marché de la mairie de Paris pour les loueurs Airbnb illégaux

administrateur