Image default
Economie

Un rapport encourage l’élargissement des compétences des infirmiers


L’Inspection générale des affaires sociales préconise «d’accompagner une refonte de l’articulation et du partage des connaissances entre toutes les professions» de santé.

L’Inspection générale des affaires sociales (Igas) propose d’aller «plus loin» dans l’élargissement des compétences des paramédicaux, infirmiers en tête, dans un rapport commandé par le gouvernement et publié mercredi.

Mettant en avant les difficultés croissantes d’accès aux soins en France, ainsi que le désir d’autonomie des paramédicaux, l’Igas se dit «convaincue que le statu quo n’est aujourd’hui plus envisageable» et préconise «d’accompagner une refonte de l’articulation et du partage des connaissances entre toutes les professions» de santé.

Quelques évolutions ont déjà été actées ces dernières années: en 2021, les sages-femmes ont vu leurs responsabilités élargies et peuvent désormais prescrire davantage de médicaments ou des arrêts de travail de plus de 15 jours.

Les orthoptistes peuvent maintenant prescrire lunettes et lentilles, sans consultation chez un ophtalmologue. Et une expérimentation a été lancée pour un accès direct, sans ordonnance, aux kinésithérapeutes ainsi qu’aux orthophonistes exerçant dans une structure de soins coordonnés.

Plusieurs recommandations

Dans son rapport, l’Igas détaille plusieurs recommandations permettant d’aller «plus loin, à la mesure des besoins de prise en charge des patients et des aspirations des professionnels».

Mais pour pérenniser cette évolution, les experts estiment notamment nécessaire «d’assurer la reconnaissance et la portabilité des compétences acquises». Avec un focus sur les infirmiers en pratique avancée (IPA) dont il faudrait «soutenir la formation et assurer la viabilité», «notamment par des mesures adéquates de revalorisation et de financement». Les auteurs préconisent d’élargir le périmètre d’intervention des IPA en permettant aux patients de les consulter de leur propre initiative ou en laissant ces infirmiers prescrire certains médicaments ou des arrêts de travail.

La mission propose également la création d’un statut d’IPA praticien, permettant notamment «la reconnaissance des IADE (infirmiers anesthésistes diplômés d’État) en tant qu’infirmiers en pratique avancée spécialisés».

Dans un communiqué, le Syndicat national des infirmier(e)s anesthésistes salue la proposition visant à leur créer «un espace statutaire adapté» et se félicite «qu’une grande partie de son argumentaire a(it) été jugé pertinent par la mission», mais note que «de nombreuses questions persistent», notamment concernant la formation.

Le Conseil national professionnel d’anesthésie-réanimation et médecine péri-opératoire (CNP-ARMPO) «salue» la proposition de définir un statut spécifique pour les IADE mais dénonce un argumentaire «rédigé de manière partisane, non professionnelle et à charge contre les médecins».

Le rapport de l’Igas, toutefois, «ne juge pas opportun de créer, dans le contexte actuel, une profession de santé intermédiaire ex nihilo». Une proposition qui avait également été rejetée par l’Assemblée. «Nous devons nous appuyer davantage sur la pratique avancée dont on voit qu’elle n’est pas suffisamment montée en charge dans le cadre existant, et nous devons aller plus loin dans la reconnaissance des compétences. Ce sont les outils parmi les plus efficaces à court terme pour libérer le temps médical dont nous avons tant besoin», a commenté le ministre de la Santé, Olivier Véran, dans un communiqué.



Source link

Autres articles

le retour des ménages exclus en 2020?

administrateur

la banque Citigroup va licencier ses salariés non-vaccinés

administrateur

les pourboires payés par carte bancaire bientôt défiscalisés

administrateur

la fermeture des frontières aux non vaccinés met à mal les vacances de certains Français

administrateur

Après la faillite de Greensill Capital, les créanciers réclament des milliards

administrateur

L’économie chinoise sous pression, malgré une croissance record en 2021

administrateur