Image default
Economie

Une «maison de campagne» à Paris est à vendre pour 2,2 millions d’euros


EN IMAGES – À deux pas du Parc Montsouris (14e), cette demeure de 175 m² dispose notamment de deux terrasses.

Depuis le confinement, il paraît que les Français ont des envies de maisons de campagne. Les recherches affluent mais les projets ne se concrétisent pas toujours, souvent faute de moyens. Le fameux rêve qui se confronte à la réalité!

» LIRE AUSSI – Immobilier: les envies de campagne se transforment en balcons et terrasses

Si vous êtes toujours en quête, alors que le risque d’un nouveau confinement augmente, l’une d’entre elles vous plaira peut-être. Ceux qui ont des envies d’ailleurs et qui s’attendaient à une maison à la campagne seront sans doute déçus. Car il s’agit d’une demeure située à Paris. Mais ils seront peut-être ravis d’apprendre qu’elle a des allures de maison de campagne et se trouve dans le square Montsouris, une charmante ruelle, située à deux pas du parc Montsouris (14e) (voir ci-dessous).

C’est ici qu’une maison de 175 m² est à vendre pour 2,2 millions d’euros (voir notre diaporama en illustration principale), selon le réseau de luxe Barnes qui commercialise la demeure. Soit près de 12.600 euros le m², alors que la rue est cotée 13.800 euros en moyenne, à en croire Meilleursagents, le site d’estimation immobilière. On est loin du profil «habitations à bon marché» voulue par l’architecte Jacques Bonnier qui a construit d’autres logements dans le quartier.

» LIRE AUSSI – Cette maison parisienne, vendue 35 millions d’euros, abritait un cadavre

» LIRE AUSSI – À Paris, une terrasse de 5m² peut coûter jusqu’à 42.000€

Mais cette bâtisse exposée plein sud, est à rénover, précise Barnes, notamment l’électricité, la plomberie ou encore l’escalier. «D’importants travaux sont à réaliser», selon l’agent immobilier en charge de la commercialisation du bien. La maison, qui a appartenu pendant 46 ans à l’écrivain d’origine russe Alexandre Blokh, plus connu sous le nom de Jean Blot (son nom de résistant), décédé en décembre dernier, à l’âge de 96 ans, est restée dans son jus. L’auteur qui a publié une quarantaine d’ouvrages, n’aimait pas le changement, raconte sa seconde épouse Cristina, d’origine brésilienne, raconte Le Parisien. Il aimait y recevoir ses amis Albert Camus, Eugène Ionesco, Albert Cohen ou encore Nathalie Sarraute.

Hollande et Gayet vont bientôt arriver

La maison se compose de trois étages et d’un rez-de-chaussée où a été construite une terrasse de plain-pied de 15 m². Un sérieux atout qui a de quoi séduire les acquéreurs à la recherche d’espaces extérieurs. Au premier, se trouve un séjour de 45m², au deuxième, un bureau et une chambre, et au troisième, un atelier de 40 m², une autre chambre et une salle de bains. Enfin, beaucoup apprécieront certainement de savoir qu’il est possible d’accéder, par une échelle, du troisième étage à une deuxième…terrasse de 7 m² sur le toit.

» LIRE AUSSI – Balcon, jardin, terrasse: ces critères qui valent de l’or en immobilier

Côté ambiance, l’annonce précise que le quartier est «très calme». Logique pour un bien excentré. Mais la contrepartie, c’est que la demeure dispose de peu de commerces et de moyens de transports à proximité. Le prix à payer pour s’offrir une «maison de campagne». Ce bémol n’a pas empêché Julie Gayet – sans François Hollande selon Le Point – d’acquérir une maison de 180 m², dans la même ruelle, pour plus de 2 millions d’euros. Une demeure dans laquelle le couple va enfin pouvoir s’installer, maintenant que les travaux, pour près de 400.000 euros, lancés par l’ancienne propriétaire, sont finalisés.


À voir aussi – Pourquoi Paris se vide

Pourquoi Paris se vide – Regarder sur Figaro Live





Source link

Autres articles

l’enquête interne d’Orange confirme un problème de logiciel

administrateur

«Prime au travail», heures supplémentaires… Xavier Bertrand déroule son programme pour «une société du travail»

administrateur

«Pour s’en sortir, il va falloir être plus solidaire et plus intelligent»

administrateur

la barre des 2 millions de bénéficiaires aurait été franchie

administrateur

La campagne vaccinale française dépasse celle de l’Italie et de l’Allemagne, souligne Doctolib

administrateur

La CNIL somme le ministère de l’Intérieur de revoir sa gestion du fichier des empreintes digitales

administrateur