Image default
Business / B2B

Le Bon Coin : tous les secrets de ce business model !

Vous êtes à la recherche d’une idée novatrice qui vous rendrait indépendant financièrement ? En France, le Bon Coin reste un exemple parfait ! Directement importé par le groupe norvégien Schibsted, il prend une ampleur inédite avec désormais, un chiffre d’affaires qui se compte en millions. Pourtant, l’idée de départ n’a rien de nouveau puisqu’il s’agit simplement de mettre des gens en relation pour donner une seconde vie à des produits du quotidien. Alors comment en est-il arrivé là ? Réponse !

Une idée toute simple

Donner une seconde vie à des produits du quotidien en gagnant de l’argent au passage. C’est une idée vieille comme le monde puisque le troc, les vides-grenier et les brocantes existent depuis des siècles. Et c’est justement par là qu’a commencé l’histoire du site leboncoin. Dans les années 2006, le groupe norvégien Schibsted décide de s’attaquer au marché français alors qu’ils ont déjà fait leurs preuves dans leur pays.

Le souci, c’est qu’il n’existe aucun business model dans cette start-up. Et c’est justement ici qu’intervient Olivier Aizac ! Le défi ? Créer un site d’annonces avec des transactions facilitées pour mettre en relation le vendeur et l’acheteur. D’ailleurs, la plateforme permet aussi de se rencontrer physiquement, ce qui reste une grande nouveauté ! Le résultat ne tarde pas puisqu’en seulement un an, ce sont des millions de visiteurs par mois et autant en chiffre d’affaires.

Le tour de force de la firme

Mais le tour de force du site le Bon Coin, c’est d’avoir misé sur un modèle « freemium ». Simple d’accès et entièrement gratuite, la plateforme a commencé par des annonces toutes simples en proposant des options payantes pour une visibilité supplémentaire. Rapidement, la firme a décidé d’intégrer des professionnels puisque les millions de visiteurs mensuels allaient forcément attirer de nombreux annonceurs.

Aujourd’hui, le site atteint 20,4 millions de visiteurs et parvient même à se hisser au-dessus de YouTube. Récemment, elle emprunte même un tournant majeur en proposant des annonces immobilières qui séduisent de plus en plus d’acheteurs méfiants vis-à-vis des agences. Enfin, elle propose aussi des offres d’emploi et devient même incontournable dans ce secteur ! Bilan ? Une idée toute simple et une ergonomie innovante pour un maximum de profit !

Autres articles

Des soldes mitigés pour les magasins, Internet en progression

Irene

Pourquoi opter pour le totem signalétique extérieur pour entreprise ?

Arnaud

Accord transatlantique: Fleur Pellerin appellera jeudi l’UE à se doter d’une stratégie numérique

Irene

Dix ans de drive : stop ou encore ?

Irene

Dix ans de drive, ça change quoi ?

Irene

Le doggy bag, une solution pour éviter le gaspillage?

Irene