Image default
Auto / Moto / Mécanique

Six astuces pour louer une voiture moins cher

Partir en week-end, en vacances, se déplacer d’une ville à l’autre ou faire un petit trajet avec une voiture de location n’est pas forcément très coûteux. Entre l’autopartage, les agences de location low cost ou encore le rapatriement, Touslesbudgets.com fait le tour des solutions pour louer une voiture moins cher.

Utiliser un comparateur de prix

Comme pour les billets d’avion ou les hôtels, il existe des comparateurs de prix pour les locations de voitures. Certains sont spécialisés dans le domaine (comme Carigami ou HappyCar) quand d’autres comparateurs de voyage généralistes (Easyvoyages, Liligo) proposent aussi cette option. Ils recensent les principales agences de location traditionnelles (Hertz, Avis, Europcar).

Louer la voiture de son voisin

L’autopartage est déjà connu en France, c’est le principe des Autolib’ à Paris. Avec un abonnement premium d’un an à dix euros par mois, il faut aussi ajouter six euros supplémentaires par demi-heure de location. Sur un temps court, cette solution peut aussi devenir une façon de se déplacer au quotidien. Son autonomie est de 250 km en ville.

Il est aussi possible de louer la voiture de son voisin, d’un proche, d’un ami. Cette alternative joue davantage sur un réseau de proximité et de confiance entre le propriétaire et le locataire du véhicule. Partager sa voiture c’est aussi en diviser les coûts et les repartir entre les utilisateurs.

Pour mettre en relation les particuliers, il existe aussi des sites spécialisés, qui prennent une commission, comme Trip and Drive, Ouicar ou encore Drivy. Ce dernier propose un parc de 30.000 véhicules en France. Par exemple, si vous voulez partir ce vendredi depuis Paris et louer une citadine en autopartage jusqu’à lundi, les tarifs varient entre 90 et 100 euros pour les trois jours sur le site Drivy.

==> Lire aussi: Gagner de l’argent en louant sa voiture

Ne pas oublier les loueurs classiques

Si des solutions collaboratives existent, les loueurs classiques ont dû adapter leurs prix. La plupart d’entre eux proposent des offres low cost. Firefly chez Hertz, InterRent chez Europcar ou encore Budget chez Avis. Une location réservée sur le web, du vendredi au lundi depuis l’aéroport de Beauvais (Oise) chez Firefly coûtera 40 euros avec un kilométrage illimité. Souvent, la location est moins chère quand elle est réservée sur le web.

En 2014, 17% des ménages ne possédaient pas de véhicules selon l’Insee* et 20 millions de voitures ont été louées d’après le Conseil national des professions de l’automobile.

Se tourner vers les concessionnaires

Les concessionnaires comme Renault ou Peugeot proposent aussi des offres de location pour des courtes ou longue durée. Pour les vacances de février, Renault Rent propose des réductions. En empruntant une petite citadine électrique pour 8 jours, le prix global revient à 330 euros.

Faire le coursier pour un euro

Cette fois ce sont des professionnels qui font appel à des particuliers pour rapatrier leur voiture d’une ville à l’autre. Le site Luckyloc met en relation les propriétaires et les locataires qui souhaitent faire un aller simple d’une ville à une autre. Le prix est un gros avantage, puisque la location vous coûtera un euro (sans oublier une caution). Mais une fois sur place, il faut rendre la voiture à son propriétaire et il n’existe pas une grande variété de trajets disponibles.

Emprunter la voiture d’un voyageur

Dans certains aéroports (Beauvais, Nice, Bordeaux, Paris…) et gares, il est possible de louer la voiture d’un voyageur parti pour une longue durée. Ce service, proposé notamment par la société Tripndrive, permet de louer une voiture à des prix 60% moins élevés qu’en passant par un loueur classique. La réservation du véhicule peut se faire internet. Il suffit ensuite de récupérer les clés laissées par le propriétaire à l’aéroport.

==> Lire aussi : La location de voitures entre voyageurs dans les aéroports

*Etude “Equipement automobile des ménages”, 2014, Insee

Mélanie Longuet © jayzynism – Fotolia.com

Autres articles

Il vous aide à trouver l’essence la moins chère

Irene

Revendre sa voiture électrique, un sacerdoce ?

Irene

Dacia Duster : une roue de secours pour Renault

Irene

Citroën, « au cœur de l’offre généraliste »

Irene

Un embrayage automatisé pour booster les économies de carburant

Irene

Ventes de pneus : Internet ne demande qu’à grandir

Irene