Image default
Auto / Moto / Mécanique

Citroën, « au cœur de l’offre généraliste »

Poussée par une gamme dynamique –notamment C3, C4 et DS- qui a rajeuni son image, Citroën affiche de bons chiffres sur les neuf premiers mois de l’année (+1.7% de ventes*). Touslesbudgets.com est allé demander à Pierre Monferrini, chef de la gamme C de la marque aux chevrons, quelles étaient les clés de la réussite du constructeur français, réputé pour son avant-gardisme.

Touslesbudgets.com : Comment se porte la marque Citroën en France ?

Pierre Monferrini : Elle se porte très bien. Nous avons lancé quatre véhicules dans les douze derniers mois, C4 Picasso –et Grand C4 Picasso-, C4 Cactus, nouveau Jumper et C1. C’est une nouvelle étape dans le développement et le nouveau positionnement de la marque. Le premier semestre de l’année 2014 sur l’Europe, avec un périmètre moindre, a été meilleur que celui de 2013, avec des ventes en hausse de 10% sur un marché à 7%.

TLB : A quoi attribuez-vous cette bonne santé ?

P.M. : Au succès de nos nouveaux lancements et à l’internationalisation de notre gamme, puisqu’en Chine, au premier semestre, nous sommes à +19% de ventes sur un marché qui en est à +12%.

TLB : Comment se positionne Citroën en termes de prix ?

P.M. : Sur la France, nous sommes tout à fait au cœur de l’offre généraliste.

TLB : Sur quels points forts s’appuie la gamme Citroën ?

P.M. : Pour la France, c’est le lancement de C4 Cactus et C1, mais on a aussi un très grand succès avec C4 Picasso en Europe : c’est plus de 150 000 voitures vendues depuis son lancement, ce qui en fait le leader européen sur le marché des monospaces compacts.

TLB : Quelle est la place de Citroën dans la stratégie du groupe PSA ?

P.M. : Les trois marques du groupe PSA ont un positionnement qui leur est propre. DS est la marque premium du groupe quand Citroën offre plus de ce qui compte pour le client : plus de design, plus de confort et de technologie. Le tout avec un budget maîtrisé.

TLB : Si elles restent majoritaires, les voitures diesel se vendent de moins en moins en France. Comment en tenez-vous compte ?

P.M. : Le diesel, c’est plus de la moitié de nos ventes en France, donc quelque chose de très important pour nous. Ce sont des émissions de Co² extrêmement réduites : on a maintenant des voitures qui, par exemple pour C4 Cactus, consomment 3.1L/100km avec 82 grammes de Co² seulement. C4 Picasso, ce sont aussi des motorisations Blue HDI, une nouvelle génération qui permet de progresser encore en termes de Co². Et puis nous avons aussi une nouvelle génération de moteurs essence, PureTech, des moteurs extrêmement performants et sobres. Un exemple avec C4 Cactus : 110 chevaux fiscaux, une motorisation trois cylindres turbo/essence qui consomme un peu plus de 4L/100km.

TLB : Où en êtes-vous du développement des motorisations alternatives ?

P.M. : A la généralisation du Stop and Start, à l’optimisation des chaînes de tractions thermiques et nous avons toujours une offre Full Electric sur Berlingo et CZéro, qui est aussi disponible à présent sur la gamme DS.

TLB : Les ventes de véhicules électriques et hybrides (à peine 40 000 unités l’an dernier en France) ont pourtant du mal à décoller. Cela ne vous décourage-t-il pas à vous lancer dans cette voie ?

P.M. : C’est clairement une tendance. Le gros challenge, c’est de rendre toutes ces technologies abordables. C’est pour cela que le Stop and Start et la microhybridation sont des solutions abordables qui se généralisent, car le surcoût pour le client est très faible et le gain en consommation est réel : on économise environ 15% de carburant en circuit urbain.

TLB : L’année 2014 est-elle synonyme de rebond pour le marché automobile français ?

P.M. : Il a touché son point le plus bas l’an dernier. Ça restera une année difficile et on mettra plusieurs années à retrouver les chiffres hauts d’il y a cinq ou six ans. Mais oui, clairement, on commence à voir un léger rebond.

Propos recueillis par Benjamin Hay

*Données CCFA – Illustration Touslesbudgets.com

Autres articles

Il vous aide à trouver l’essence la moins chère

Irene

Six astuces pour louer une voiture moins cher

Irene

Acheter sa voiture en ligne via un mandataire : le bon plan ?

Irene

Ventes de pneus : Internet ne demande qu’à grandir

Irene

Revendre sa voiture électrique, un sacerdoce ?

Irene

Un embrayage automatisé pour booster les économies de carburant

Irene