Image default
Tourisme / Voyages

Thierry échange sa maison pour des vacances moins chères en Italie

Dans le cadre de notre série de portraits de vacanciers, Touslesbudgets a interrogé une famille qui pratique l’échange de logements pour partir en Italie cet été. Une façon de voyager permettant d’économiser sur l’hébergement qui représente un quart du budget vacances des Français.

Philippe et sa femme vont échanger leur logement cet été. Avec leurs deux enfants de 18 et 20 ans ainsi que leur nièce de 14 ans, ils partiront au nord de l’Italie et laisseront leur duplex parisien à une famille italienne de six personnes. Cela fait sept ans que Philippe pratique ce type d’échange, avec sa famille qui voyage trois fois par an. « Cela nous permet de nous offrir des vacances dans un cadre exceptionnel que nous ne pourrions pas nous permettre normalement », témoigne-t-il.

Pour ce faire, il utilise parfois son carnet d’adresse, comme lors d’un séjour en Toscane dont il se souvient : « Nous étions allés dans la maison de collègues de ma femme en Toscane ». Mais la majeure partie du temps il utilise son compte sur le site d’échange Trocmaison.com. « Avec Internet la prise de contact est très facile, on peut échanger par mail ou s’appeler sur Skype, je n’ai eu que de très bonnes expériences ».

Séduit par le concept, il s’est déjà rendu en Californie, au Canada et à Budapest. « Comme les billets d’avion sont très chers en août et que nous sommes, au minimum, quatre, cela monte vite. Avec le logement et les restaurants en plus nous ne pourrions pas partir aussi loin », constate Philippe.

Un été au lac de Garde en Italie

Pour cet été donc ce sera le lac de Garde, du 15 au 29 août, dans « une maison avec vue sur le lac », décrit l’homme de 63 ans. Avec un petit arrêt d’une semaine à Nice pour voir la famille. Pour s’y rendre, la famille prendra la voiture. « Normalement, on descend en train et on nous prête une voiture à Nice, mais là je m’y suis pris trop tard donc les billets de train pour cinq vont être trop chers », remarque ce cadre administratif dans une société de production cinématographique.

Une fois sur place, pas de budget établit à l’avance. « C’est comme si on était chez nous à Paris. On fera les courses et à manger à la maison et on aura notre véhicule. Bien entendu, comme ce sont les vacances, on en profitera un peu plus. Nous avons prévu, par exemple, d’aller voir l’exposition universelle », présente Philippe. Avec sa femme, professeur d’université, le couple gagne 8 000 euros net par mois. Ils sont propriétaires de leur logement.

Pour Philippe, qui en est à son neuvième échange, « c’est toujours une bonne expérience ». Il met cependant en garde sur certains points. La prise de contact doit se faire en amont : « J’ai commencé à chercher en janvier, les discussions avec la famille italienne ont démarré en mars et nous nous sommes mis rapidement d’accord ». Mieux vaut donc s’y prendre dès l’automne pour des vacances en août. Il faut surtout être flexible : « Au départ nous voulions aller au Brésil ou au Portugal, j’ai donc tenté de prendre contact avec plusieurs personnes mais ça n’a pas marché donc on a cherché en Italie du Nord » et ce changement de plan leur convient.
« Ce système me plaît car c’est agréable d’être dans un économie où il n’y a pas d’argent qui circule. On découvre une autre famille qui va entrer dans notre intimité et tout est basé sur la confiance. Au final chacun y trouve son compte », résume-t-il.

Marine Couderette – © qphotomania – Fotolia.com

Autres articles

Haut-de-gamme, Arcachon attire aussi les familles

Irene

Bien construire son budget voyage

Irene

Comment Nantes attire de nouveaux habitants

Irene

La croisière, tube de l’été

Irene

Réserver à la dernière minute, toujours un bon plan ?

Irene

Sept astuces pour voyager moins cher

Irene